web Xiao.jpg

XIAO LI

 

un projet de long-métrage de Maya Kosa et Sérgio da Costa

Xiao Li, une chinoise atteinte d’albinisme, tient un salon de massage clandestin dans le Chinatown de Lisbonne. Dans cet espace favorable à la libération de la parole, ses clients chinois se racontent. Leurs histoires se mêlent à la sienne pour former le portrait d’une communauté qui vit en vase clos. Fraichement séparée de son mari, Xiao Li doit accueillir prochainement sa fille de huit ans, restée en Chine avec ses grands-parents. Cependant , elle ne se sent pas prête
pour ces retrouvailles, ni matériellement ni mentalement. Depuis qu’elle vit seule sur son lieu de travail, elle reconsidère son existence. Un profond désir d’ émancipation la traverse et elle veut prendre son destin en main. Malheureusement sa situation financière se complique avec la venue de sa fille, mais aussi en raison de la crise immobilière qui s’abat sur Lisbonne, devenue « la » destination mondiale des touristes et des grands investisseurs étrangers. Pour s’en sortir, Xiao Li se demande si elle doit accepter ou refuser l’étrange proposition de l’un de ses clients, un Chinois très riche. Contre une bonne somme d’argent, cet investisseur aimerait qu’elle lui cède le droit à l’exploitation de son image. Intéressé par le tourisme religieux, il vient d’investir des parts dans le sanctuaire de Fatima. Faisant de la blancheur de Xiao Li un atout, il aimerait créer une Vierge à son effigie pour attirer les fidèles de Chine.

FIDLab - Prix Mectari

Avec le soutien à l'écriture de l' Office Fédéral de la Culture, la participation de Cinéforom, et le soutien de la Loterie Romande.

Avec l'aide au développement de l'Instituto do cinema e do Audiovisual Portugal (ICA) et l'aide au développement de Mediadesk Suisse

EN DEVELOPPEMENT

Maya Kosa, d’origine polonaise, est née en 1985 à Genève. Sergio Da Costa, d’origine portugaise, est né en 1984 à Lausanne. L’été 2010, après diverses collaborations sur leurs projets respectifs (certains sélectionnés et primés dans les festivals internationaux), ils obtiennent leur diplôme de réalisation de la Haute école d’art et de design de Genève, l’un avec une mention, l’autre avec les félicitations du jury.
Après leurs études, ils réalisent et produisent ensemble «Aux bains de la reine», primé au festival Doclisboa. L’hiver 2013, ils sont invités à présenter leurs films à l’Ecole supérieur d’art et de design de Caldas da Rainha (Portugal) lors d’un cycle consacré au cinéma portugais contemporain.
En 2014, ils tournent leur premier long-métrage «Rio Corgo» au nord du Portugal. Le projet est soutenu par la Bourse SSA pour l’écriture documentaire (Suisse), la bourse européenne Brouillon d’un rêve de la Scam (France) et la bourse de la Fondation Gulbenkian destinée aux projets innovants (Portugal).
Rio Corgo est présenté en première internationale au Festival de Berlin dans la section Forum en 2016. Il sort en salle en Suisse, en France et au Portugal l a même année. Leur dernier longmétrage L’île aux oiseaux, vainqueur du concours «Pour-cent culturel Migros - Documentaire» (Suisse), fait sa première au festival de Locarno en 2019 et circule depuis dans divers festivals internationaux comme San Sébastian, Rotterdam, Viennale ou Dok Leipzig.
Jusqu’à maintenant, il a reçu six prix et est nommé au Prix du cinéma suisse dans la catégorie meilleur documentaire.
 

Production: Alina film (Suisse)

En coproduction avec: O Som e a Fúria (Portugal)

Scénario et réalisation: Maya Kosa et Sérgio da Costa

Producteurs: Eugenia Mumenthaler, David Epiney

Coproducteur: Luis Urbano
 

Alina film / 13 rue Colonel Coutau / CP 1073 / 1211 Genève 1 / +41 76 372 21 96 / info@alinafilm.com / Skype: alinafilm